Accueil
Guide Voyages en ligne
Location France
Location France spécial Montagne
séjours
Location Maison de caractère
croisières
Offres de location particuliers
Réservation d'hôtels
Réservation de billets d'avions
Location de voitures
Shopping
Qui sommes nous
Plan du site
Conditions générales
Espace presse
Contact

 
 

Vous êtes sur le guide Voyages

:: Guide Voyages > Pays > Rubrique

 

MADERE

 

Histoire :

Selon la légende, Madère serait une partie de l'Atlantide. L'archipel était déjà connu des Phéniciens.
1418 - Découverte de Porto Santo par les Portugais.
1419 - Découverte de Madère par le Joao Gonçalvez Zarco. Couverte d'une épaisse forêt complètement inhabitée, l'île est baptisée Ilha da Madeira (île du bois). Les terres sont défrichées par le feu et les premières colonies de peuplement débarquent rapidement.
1470 - Arrivée des premiers esclaves pour cultiver la canne à sucre, principale activité économique avec l'exploitation du bois précieux.
XVIIe - Madère est concurrencée par le sucre du Brésil et s'oriente vers le vignoble. Développement de la production du vin de Madère, qui se commercialise dans toute l'Europe.
1580-1640 - Comme l'ensemble du Portugal, Madère connaît la domination espagnole.
XVIIIe - Le commerce du vin est contrôlé peu à peu par les Anglais.
1807-1814 - Occupation britannique
Fin XIXe siècle - Développement du tourisme de luxe. Les Britanniques affluent vers Madère pour la douceur de son climat.
1970 - Durant toute une décennie, activisme du groupe séparatiste Frente de Liberaçao da Madeira pour l'indépendance de l'archipel.
1976 - Madère devient une province autonome du Portugal. Le président du gouvernement est Alberto Joao Jardim. 5 élus du gouvernement siègent au Parlement portugais.


1999 - L'aéroport de Madère devient un aéroport international. Des vols réguliers desservent toute l'Europe.

 

 

Géographie et Tourisme :

L'île de Madère est née en pleine période tertiaire, il y a 8 millions d'années. Elle en a gardé son type de forêt appelée forêt à Lauriphyles. Presque l'ensemble des forêts de l'île sont englobées dans le parc national de Madère et sont classées patrimoine mondiale de l'Unesco. Sa naissance est due à l'émergence d'un volcan sous marin en plein océan atlantique. Elle est située à 310 miles des côtes africaines et à 620 miles du continent européen, qui correspond à 1h30 de vol depuis la ville de Lisbonne. L'archipel, découvert par les portugais en 1418, est constitué des îles de Madère, de Porto Santo et des îles appelées "Iles Désertes" et "Iles Sauvages".  

L'île à 57 Km de longueur et 22 Km de largeur pour une superficie de 741 Km² et comprend une population de 260.000 habitants. Sa cote est très déchiqueté et l'intérieur de l'île rempli de pic rocheux à des altitudes allants jusqu'à 1865 mètres pour le Pico Ruivo. Le nom de Madère vient du mot Madeira qui signifie 'bois' que les navigateurs découvrirent en grande quantité lors de la découverte de l'île.

Au niveau de la flore, l'île est un paradis pour toute la végétation grâce à son climat subtropical. 

Les principales cultures sont la banane, la mangue, la papaye, l'anone et la vigne (introduite en 1425) pour le célèbre vin Madérien. L'île cultive aussi de nombreuses espèces de fleurs originaires de nombreux pays à travers le monde pour être ensuite exportées. Chaque année, fin avril début mai, une fête des fleurs est organisé par toute la population et notamment par les enfants des écoles ce qui augmente alors le nombre de touristes au m² !  

La température moyenne de Madère est de 16°C en hiver et de 22°C en été ce qui en fait une destination très agréable pour la randonnée à travers ses magnifiques forêts. Le décalage horaire est d'une heure en moins par rapport à la France. Le portugais est la langue officielle. La monnaie est l'euro.

 

 

 

A ne pas manquer : 

Madère est fait pour un tourisme de nature au milieu de paysages volcaniques où apparaît au printemps une flore exubérante. 

Funchal  

La capitale de Madère concentre presque la moitié des habitants, avec ses vieux quartiers fleuris, le Mercado dos Lavradores et de façon générale la ville toute entière qui demeure agréable. 

Camara dos Lobos

son port de pêche

Machico

le port où les premiers habitants de l'île débarquèrent, halte agréable où les bateaux colorés viennent s'échouer sur la plage de galets

Ribeira Brava

mérite un détour pour son église du XVIe et son parvis en mosaïque

Cabo Girao :

pour le belvédère situé à 580 mètres au-dessus de la mer

les piscines naturelles de Porto Moniz

Santana : 

Les maisonnettes colorées en "A"

les "poios" et "lévadas" qui sont des terrasses et de petits canaux d'irrigation servant aux cultures, 

L'île de Porto Santo : Aride et toute plate, aux antipodes de Madère, l'île offre comme principal attrait son immense plage de sable fin


Mais si l'on vient à Madère c'est aussi et surtout pour la randonnée. Avec 2 000 km de sentiers il y a un large choix de balades à faire au coeur de l'île, de la simple promenade à la randonnée de plusieurs dizaines de kilomètres y compris jusqu'au Pico Ruivo (820m) qui est le sommet de l'archipel.

 

© All Rights Reserved, 2004-2008, CDUNET - .